Expériences clubs et départements

AQUADEMIE PARIS PLONGÉE
« SORTIR LA TETE HORS DE L’EAU »

L’association Aquadémie Paris Plongée a été créée en septembre 2009 par Guy BOUBENEC, Eric COCOS, Gérard ROY, Jean-Louis LAPORTE (Président de Tribu Cancer) et Jean-Pierre LOTZ.

Au décours d’une simple rencontre dans un couloir de l’hôpital Tenon et d’une présentation respective de ces personnes qui ne se connaissaient pas entre elles, est simplement venue l’idée de se dire « et tiens, si on faisait plonger les malades ? ».

L’expérience extrêmement nouvelle en ce domaine s’est faite avec des patients considérés comme en rémission complète ou considérés comme guéris mais qui avaient tous en commun le fait d’avoir été traités de façon importante voir très intensive pour des cancers de mauvais pronostic et dont ils étaient en rémission complète et donc probablement guéris.

Comme le rapporte Jérémy, « on se lève cancer, on dort cancer, on mange cancer, on vit cancer et d’un seul coup grâce à la plongée on sort la tête de l’eau et on oublie le reste…on se réapproprie son corps, on n’a plus peur de se regarder, de découvrir tous ses cicatrices, on n’a plus peur du regard des autres et on a simplement le sentiment de revivre ».

L’association Aquadémie Paris Plongée n’avait pas pour objectif principal lorsqu’elle a été créée de développer un travail scientifique mais simplement d’apprendre à nos patients à revivre et à découvrir le monde sous-marin.

En dix ans, environ 150 patients ont été initiés à la plongée et de ce côté-là on peut dire que c’est un succès. Toutes et tous ont appris cette très jolie phrase, c’est quand qu’on plonge ? on y retourne ? on en a fait trois, on en fait une quatrième… ?

Sortir la tête de l’eau, revivre, s’épanouir, réapprendre son corps, redécouvrir l’autre, s’entraider, s’encourager, ne plus penser à la maladie, sont les mots qui reviennent le plus souvent dans la bouche de nos patients.

Au-delà de cette première expérience, travailler dans le futur sur la gestion du stress post-traumatique est un domaine à découvrir, à déflorer et à développer. C’est là un challenge extrêmement important qui nécessite à l’évidence des moyens humains et financiers importants.

Quoi qu’il en soit, voir les sourires des patients lorsqu’ils sortent de l’eau, voir les bras levés, voir le sentiment de victoire sur soi et sur son corps est pour les encadrants de cette association et pour moi-même la plus belle des récompenses

Professeur Jean-Pierre Lotz
Chef du service d’Oncologie Médicale et de Thérapie Cellulaire, DMU de cancérologie – APHP – Sorbonne Université, Coordonnateur IDF du DESC de cancérologie, Président de la Collégiale des Oncologues APHP, Hôpital Tenon, 4 rue de la Chine 75970 Paris Cx 20